Students working on their laptop

La prochaine génération de leaders formés à l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle


L’intelligence artificielle (IA) transforme notre monde profondément, que ce soit en améliorant les soins médicaux, en changeant le secteur du commerce de détail ou en dotant nos téléphones intelligents de fonctionnalités pratiques. Cela dit, comme l’IA fait de plus en plus partie de notre quotidien, d’importantes questions sur son application, et sa possible utilisation inappropriée, continueront de surgir.

Une nouvelle cohorte d’étudiants sera bientôt prête à s’attaquer de front à ces questions cruciales grâce à un programme de bourses de recherche et de bourses d’études mis sur pied à l’Université McGill, au moyen d’un don généreux de deux millions de dollars de BMO Groupe financier à la Faculté des sciences.

Les bourses de recherche seront offertes aux étudiants aux cycles supérieurs et les bourses d’études, aux étudiants au premier cycle de l’ensemble de l’Université. L’objectif du programme est de former la prochaine génération de professionnels aux importants enjeux éthiques entourant l’utilisation de l’IA. Le programme permettra non seulement aux informaticiens et aux développeurs de logiciels, mais également aux futurs chefs de file du secteur et aux décideurs, d’acquérir les notions et les compétences nécessaires pour une utilisation responsable et éthique de l’IA, tout en générant une diversité de perspectives dans ce domaine.

« Nous sommes très reconnaissants à la BMO de ce don tourné vers l’avenir et de soutenir avec générosité et fidélité l’Université McGill, particulièrement aujourd’hui à l’occasion de son 200e anniversaire, mentionne Suzanne Fortier, principale de McGill. Ce programme de bourses témoigne une fois de plus des efforts philanthropiques de la BMO pour aider à outiller les étudiants mcgillois pour l’avenir. Le programme donnera à nos étudiants les moyens de s’attaquer aux questions d’utilisation responsable de l’IA et de diriger les échanges à ce sujet, que ce soit dans un cadre universitaire ou sur le marché du travail. »

« L’IA joue un rôle important en aidant BMO à offrir à ses clients des produits et des services novateurs qui leur donnent les moyens d’améliorer leurs finances. Pour faire une différence dans la vie, comme en affaires, nous devons nous assurer que les étudiants acquièrent les compétences nécessaires pour innover dans la recherche sur l’IA et l’application de celle-ci, tout en prenant les devants dans l’utilisation responsable de ces technologies », explique Darryl White, chef de la direction, BMO Groupe financier.

« Nous avons délibérément choisi de permettre aux étudiants de toutes les disciplines de réfléchir aux façons de tirer le maximum de l’IA sans entraîner de conséquences négatives, explique Bruce Lennox, doyen de la Faculté des sciences. Une discussion large qui transcende les disciplines est nécessaire et, pour ce faire, nous avons besoin d’une grande diversité de points de vue pour mettre en lumière les possibles problèmes dans l’application de l’IA. »

« Il y a toujours un risque que l’IA commette des erreurs, affirme Derek Ruths, professeur agrégé à l’École d’informatique de McGill. Et, si toutes les erreurs sont problématiques, c’est particulièrement préoccupant lorsque l’IA a tendance à commettre plus d’erreurs pour un certain groupe de personnes. Cela donne des résultats injustes qui peuvent être influencés par la race, le sexe et le revenu. On a déjà vu ce genre de biais en IA dans des contextes comme le maintien de l’ordre, l’évaluation des mises en liberté conditionnelle et les décisions d’embauche. »

« L’Université McGill a une occasion unique, mais aussi une responsabilité, de prendre les devants en matière d’IA responsable, parce que nous pouvons tirer parti des disciplines de l’ensemble de l’Université », ajoute Nicholas King, professeur agrégé à la Faculté de médecine et des sciences de la santé et à l’École de politiques publiques Max Bell de McGill. « Ces bourses permettront à un groupe diversifié d’étudiants de mettre à profit l’expertise de nos enseignants et de mieux comprendre comment utiliser cette technologie d’une manière responsable, sans creuser les inégalités ou menacer la cohésion sociale. »

Les boursiers entreprendront le programme à l’automne 2022.

La BMO soutient depuis longtemps McGill et sa mission d’enseignement. Sa générosité à l’égard de l’Université remonte à plus d’un siècle. Parmi ses contributions, mentionnons un don porteur de changement au Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises, l’établissement de la Chaire Banque de Montréal en finances et opérations bancaires à la Faculté de gestion Desautels, ainsi qu’un soutien important aux bourses de recherche aux cycles supérieurs et à la recherche sur les tumeurs cérébrales au Neuro.

Apprenez-plus sur la stratégie de soutien aux collectivités de BMO.



Matières connexes



A healthcare worker with a mask is putting on gloves Essai clinique de traitement pour la COVID-19 de Sunnybrook soutenu par des donateurs, y compris BMO
Réponse, Soutien aux collectivités

La communauté de donateurs de Sunnybrook a rapidement amassé plus d’un million de dollars dans le cadre d’un essai clinique prometteur pancanadien pour la COVID-19, coordonné par une équipe de recherche de Sunnybrook. BMO Groupe financier est le principal donateur de services financiers pour Sunnybrook Health Sciences Centre (à Toronto) et ses efforts liés à l’étude CONCOR-1. […]

Balado Sustainability Leaders de BMO sur le travail de la Banque mondiale en matière de développement durable
Gérance environnementale, Responsabilité sociétale

Dans cet épisode de la série de balados Sustainability Leaders de BMO (en anglais seulement), l’animatrice Manju Seal s’entretient avec Heike Reichelt au sujet du travail important de la Banque mondiale en matière de développement durable et de la façon dont elle mobilise les marchés des capitaux pour réduire les inégalités sociales et soutenir les 17 objectifs de […]

Dave Casper stands in front of the mural with three school children Des élèves de la Chicago Public School créent une murale pour revendiquer des changements
Diversité et inclusion, Responsabilité sociétale, Soutien aux collectivités

« L’art peut raconter des histoires et même changer le cours de l’histoire, explique Suzette Bross, directrice générale de CPS Lives. Cette murale exprime notre engagement à redonner à la collectivité, en plus de montrer la beauté qui réside dans l’humanité. » En juin 2020, un groupe d’élèves de Chicago a transformé du contreplaqué en une œuvre d’art. Ce contreplaqué, […]