Daphne Jones

Glorieuse réussite


Glorious Malone’s Fine Sausage, une petite entreprise familiale établie à Milwaukee, est profondément enracinée dans la collectivité et son produit primé est célèbre dans la région. Tout a commencé dans les années 1960 lorsque Glorious Malone et son mari, George, ont entrepris de vendre dans leur épicerie la tête fromagée qu’ils cuisinaient à la mode du Sud. Glorious a amélioré la recette au fil du temps, et sa tête fromagée est devenue très populaire – à un point tel que les clients ont commencé à l’acheter et à la revendre en dehors de l’État. Elle l’a découvert le jour où elle a reçu la visite de la division de l’inspection des viandes du ministère de l’Agriculture du Wisconsin. C’est alors que la société Malone’s Fine Sausage, Inc. a vu le jour. Glorious est devenue la première Afro-Américaine des États-Unis à obtenir l’accréditation de l’USDA en matière d’inspection des viandes et à posséder et exploiter une usine inspectée par le gouvernement fédéral.

Lorsque Daphne Jones a repris les rênes de l’entreprise familiale en 2007, elle a remplacé le nom Malone par Glorious Malone en l’honneur de sa mère. Ensuite, elle a entrepris d’actualiser l’entreprise et d’en harmoniser tous les éléments pour que tout roule comme sur des roulettes; elle a renouvelé les machines, les camions de livraison, les partenariats avec des universités locales, les programmes de gestion, etc. Pour se simplifier la tâche, elle a commencé à faire affaire avec BMO.

« Je cherchais une banque qui pourrait être un partenaire de la croissance que j’envisageais pour l’entreprise, explique Daphne. L’un des consultants avec qui je travaillais m’a recommandé BMO. Fait intéressant, un conseiller a laissé entendre que nous n’étions pas prêts pour BMO, mais j’avais l’impression de l’être – et BMO était d’accord. »

L’assurance dont Daphne fait preuve, c’est de famille. Lorsqu’on la questionne sur les problèmes que sa mère a affrontés en tant qu’entrepreneure noire dans les années 1960, Daphne répond : « Elle a parlé de défis et de suppositions qu’on faisait sans cesse à son sujet et à l’égard de son produit simplement parce qu’elle était noire. Elle y faisait face tous les jours, peu importe ce qu’elle accomplissait. Mais elle ne laissait personne la dénigrer, lui mecspliquer les choses, ni lui dire de quoi elle était capable. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle s’est donné comme priorité de renforcer sa collectivité. Elle voulait partager sa réussite avec tous ceux qui l’entouraient. »

Glorious a construit son usine de fabrication dans le quartier historique de King Drive, à Milwaukee, ce qui a contribué à revitaliser la région. Et elle a soutenu sa collectivité en lui offrant de la nourriture, des emplois et d’autres formes d’aide. « À ses funérailles, beaucoup de gens ont raconté que Glorious avait fait crédit à leur famille pour qu’elle puisse acheter de la nourriture ou qu’elle leur avait donné quelques dollars de plus pour balayer le plancher du magasin, dit Daphne. Elle aidait toujours les gens dans le besoin. »

L’entreprise de Daphne a pris de l’expansion, et sa propriétaire demeure déterminée à réinvestir dans la communauté noire, donnant suite à l’héritage que sa mère lui a laissé. « Nous voulons que notre petit bout de terre offre des ressources et des possibilités aux gens qui ont besoin de répit ou d’aide, explique Daphne. Nous avons essayé d’aider ceux qui réintègrent le marché du travail en leur donnant un emploi lorsqu’ils ont du mal à en trouver un. Cela vient avec le travail à accomplir pour offrir une formation qui serve à la fois l’organisation et les employés. Cela nous demande un peu plus d’efforts, mais le jeu en vaut la chandelle. » Daphne ajoute qu’un bon nombre des personnes qu’ils ont formées et employées font maintenant partie de la famille élargie de Malone’s – et ont contribué à en faire l’entreprise prospère qu’elle est aujourd’hui.

La croissance peut être difficile pour une petite entreprise comme Malone’s, qui doit consacrer des ressources limitées à tout ce qu’elle a à faire – vendre en ligne, trouver de nouveaux marchés, payer les frais d’expédition et plus encore. « Il faut être efficace. C’est important de réduire les risques au minimum et de maximiser le rendement », explique Daphne. C’est pourquoi un solide partenariat avec une banque comme BMO est essentiel pour que tout fonctionne.

La pandémie a créé de nouveaux défis et de nouvelles possibilités pour Malone’s. Étant donné que les épiceries sont restées ouvertes parce qu’elles sont essentielles et que beaucoup de gens achètent plus de nourriture, Malone’s est plus occupée que jamais. Son personnel a également travaillé fort pour veiller à ce que des protocoles de sécurité soient appliqués à l’échelle de l’entreprise. « Nous en avons l’habitude pour la production, mais moins pour la livraison. Alors, nous sommes restés très occupés », dit Daphne.

BMO a maintenu son partenariat avec Malone’s, l’aidant à développer ses services de livraison, à offrir de nouveaux produits – le plus récent étant le saucisson de Bologne – et à continuer de faire croître ses activités.

« BMO a été bon pour moi. Le personnel s’est montré coopératif et encourageant, explique Daphne. Tous les conseillers avec qui j’ai travaillé ont été serviables – même les employés de BMO qui ne me connaissaient pas. Nous avons vraiment entretenu de bonnes relations. »

La société Malone’s fait des affaires à Milwaukee depuis 65 ans. Ses employés sont fiers d’avoir servi depuis si longtemps les résidents de la ville qu’ils aiment. Et maintenant, ils cherchent à prendre encore plus d’expansion et à s’établir à l’échelle nationale.

« Je suis prête pour la prochaine étape, dit Daphne. Je veux voir mes produits partout dans le monde et sur la Lune. »

**

Pour souligner la Journée internationale des femmes, BMO rend notamment hommage aux femmes entrepreneures. Dans le cadre d’une nouvelle série de contenu, nous racontons l’histoire de propriétaires d’entreprise qui ont fait face à toutes sortes d’obstacles et les expériences inspirantes que ces gens ont vécues en les surmontant. La série sera diffusée sur les médias sociaux partout au Canada et aux États-Unis.

Apprenez-en plus sur l’engagement de BMO en ce qui concerne la diversité et l’inclusion et lisez d’autres histoires à propos de nos clients et de nos programmes.

 

 



Matières connexes



Sunrise BMO atteint son objectif qui consistait à faire correspondre 100 pour cent de sa consommation d’électricité avec des énergies renouvelables
Gérance environnementale, Responsabilité sociétale

BMO a annoncé avoir franchi une étape importante dans son engagement en faveur d’un avenir durable : il a atteint son objectif de 2020, annoncé en avril dernier, qui était de faire correspondre 100 pour cent de sa consommation d’électricité avec de l’électricité produite à partir de sources renouvelables dans ses installations mondiales. Cette réalisation comprend des […]

People working together BMO reconnu par le magazine Forbes comme l’un des meilleurs employeurs sur le plan de la diversité aux États-Unis
Diversité en milieu de travail

Pour la deuxième année de suite, BMO figure sur la liste des meilleurs employeurs sur le plan de la diversité aux États-Unis, établie par le magazine Forbes. Il s’agit d’un classement des entreprises qui s’engagent à promouvoir une culture qui favorise la diversité et le soutien de tous les employés. Cette année, BMO fait partie des […]

La conférence Women Deliver met en lumière l’émancipation économique des femmes
BMO pour Elles, Diversité en milieu de travail

Vancouver a été la toute première ville nord-américaine à organiser la conférence Women Deliver de 2019, la plus grande conférence sur l’égalité des sexes et la santé, les droits et le bien-être féminins. L’événement, qui a eu lieu du 3 au 6 juin, réunissait des leaders mondiaux, des influenceurs, des innovateurs et des catalyseurs de changement. La conférence […]