Swimming fish

Des obligations plus solides


Cette histoire est tirée du Rapport de durabilité 2019 de BMO.

La collaboration de BMO avec la Banque mondiale quant à l’offre d’obligations pour le développement durable s’inscrit dans un engagement plus large visant à créer des occasions de placement dans un cadre de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Pour bâtir un avenir durable, nous devons nous y mettre dès aujourd’hui. Or, nombreux sont les investisseurs qui ne savent pas vraiment comment transformer cette conviction en mesures concrètes. En vue de concrétiser la raison d’être qui l’anime, BMO s’est donc engagé à mobiliser 400 milliards de dollars en finance durable pour aider les entreprises de divers secteurs à atteindre des résultats durables.

L’un des outils les plus efficaces pour investir dans des changements sociaux et environnementaux positifs est l’obligation pour le développement durable. La réputation de la Banque mondiale n’est plus à faire dans ce type d’investissement. Depuis sept décennies, elle est un chef de file mondial en matière de financement du développement au moyen d’obligations émises par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Soutenue par 189 pays membres, la BIRD a, au cours des dernières années, émis entre 50 et 60 milliards de dollars américains par an en obligations visant à mettre fin à l’extrême pauvreté et à favoriser une prospérité partagée.

Depuis 2018, la Banque mondiale a émis cinq obligations pour le développement durable libellées en dollars canadiens. BMO est la seule banque à avoir agi en tant que chef de file teneur de livre pour ces cinq obligations, contribuant ainsi à fournir plus de 5,5 milliards de dollars en financement pour des initiatives en phase avec les objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD – voir la page 8). En reconnaissance de ces efforts, BMO Marchés des capitaux a été nommé chef de file de l’année 2019 dans la catégorie des obligations pour le développement durable par Environmental Finance, une source respectée de rapports et d’analyses sur l’investissement responsable.

OBLIGATIONS REMARQUABLES POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

En 2019, nous avons établi un partenariat avec la Banque mondiale dans le cadre de l’émission de trois obligations pour le développement durable afin de sensibiliser les investisseurs aux défis pressants en matière de développement. La première, émise en janvier, a permis d’amasser 1,5 milliard de dollars pour soutenir le financement des programmes de développement durable de la Banque mondiale, y compris ceux qui améliorent la santé et la nutrition des femmes, des adolescents et des enfants. Cette mobilisation visait à sensibiliser les investisseurs à deux objectifs des Nations Unies : ODD 3 – Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge; et ODD 5 – Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Cette obligation est la plus importante émise sur le marché canadien par une organisation supranationale souveraine; elle a été plus de 1,5 fois souscrite et a fini par attirer plus de 40 investisseurs institutionnels à l’échelle mondiale.

La deuxième obligation en dollars canadiens de la Banque mondiale de la dernière année, émise en juillet 2019, a permis de faire connaître deux autres objectifs : ODD 6 – Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable; et ODD 14 – Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable. En tant que plus important bailleur de fonds multilatéral de projets liés à l’eau et aux océans dans les pays en développement, la Banque mondiale s’engage à veiller à ce que les collectivités aient accès à de l’eau salubre et propre et à ce que les moyens de subsistance des personnes qui dépendent des océans de la Terre – qui couvrent plus des deux tiers de la planète, mais dont 2 % seulement sont protégés – soient maintenus, alors même que nous agissons pour lutter contre la pollution, la surpêche et d’autres menaces. L’obligation à cinq ans, d’un montant de 1,5 milliard de dollars, a enregistré une demande de plus de 1,85 milliard de dollars et a été répartie entre 47 investisseurs à l’échelle mondiale. En septembre, cette obligation a été rouverte grâce à l’ajout d’un montant de 300 millions de dollars, en plus de l’offre rare d’une nouvelle obligation de 250 millions de dollars à 10 ans qui met l’accent sur les mêmes ODD axés sur l’eau et les océans.

S’ENGAGER À BÂTIR UN AVENIR MEILLEUR

Les obligations de la Banque mondiale constituent l’un des éléments clés de la stratégie globale d’investissement durable de BMO. En octobre 2019, BMO a créé sa propre obligation à trois ans pour le développement durable. D’un montant de 500 millions de dollars américains, elle cible un éventail de secteurs de développement environnemental et social, allant de l’énergie renouvelable à la gestion durable des terres, en passant par le soutien aux entreprises appartenant à des femmes et le soutien aux communautés autochtones. Première obligation de ce type émise par la Banque, elle constitue une étape importante de notre engagement à mobiliser 400 milliards de dollars pour la finance durable d’ici 2025 : 250 milliards de dollars en placements de clients pour lesquels nous agissons à titre de conseillers et de gestionnaires, et 150 milliards de dollars en capitaux que nous fournissons aux entreprises qui cherchent à obtenir des résultats durables.

De plus, au cours de la dernière année, nous avons lancé un fonds d’investissement d’impact doté d’un capital d’amorçage de 250 millions de dollars afin de trouver des solutions viables aux défis en matière de durabilité et de les mettre en œuvre à grande échelle. Dans le cadre de tous ces efforts, les ODD constituent un cadre de référence reconnu mondialement pour l’établissement des priorités, la communication avec les investisseurs et l’évaluation comparative de la réussite – et pour notre collaboration avec la Banque mondiale, sur laquelle nous prévoyons nous appuyer à l’avenir.

« La Banque mondiale est un leader incontesté en matière d’innovation sur les marchés mondiaux, explique Rob Yeung, directeur général et chef, Titres à revenu fixe, devises et marchandises, BMO Marchés des capitaux. Que BMO ait été choisi pour jouer le rôle de chef de file teneur de livre dans le cadre des émissions en dollars canadiens de la Banque mondiale est un immense honneur et une preuve du solide partenariat que nous avons forgé au fil des ans. Nos équipes travaillent en étroite collaboration et de manière efficace, car elles partagent les mêmes valeurs ainsi qu’un engagement commun à créer un avenir plus durable. »

Pour en savoir plus, lisez le Rapport de durabilité de BMO.



Matières connexes



BMO Tower in Milwaukee Un déménagement dans la Tour BMO de Milwaukee dans le respect de l’environnement
Gérance environnementale

Notre présence au sein de la collectivité de Milwaukee et notre engagement envers cette dernière depuis 170 ans se reflètent dans la Tour BMO de 336 pieds, tout comme notre engagement à réduire notre impact sur l’environnement. Même si les milieux de travail pourront être un peu différents dans l’avenir, la tour offrira aux employés un environnement de […]

Two people standing in front of boxes of surgical masks Prendre des mesures pour combler les lacunes importantes en matière d’équipement de protection individuelle dans les communautés autochtones à l’échelle du Canada
Programmes autochtones, Soutien aux collectivités

La pandémie a eu un impact sur des familles, des collectivités et des entreprises de partout dans le monde. Pourtant, certaines communautés ont été touchées de façon disproportionnée et nécessitent un soutien encore plus grand. Au Canada, le pourcentage de personnes des Premières Nations vivant dans des réserves qui ont obtenu un résultat positif pour la […]

Faire un pas en avant pour lutter contre la pauvreté dans le cadre de la Marche des partenaires mondiaux
Soutien aux collectivités

Pour contribuer de façon significative à lutter contre la pauvreté à l’échelle mondiale, 40 000 personnes dans dix villes canadiennes ont participé à la Marche des partenaires mondiaux le 9 juin 2019. La marche est une initiative de la Fondation Aga Khan Canada qui a pour but de recueillir des fonds et d’accroître la sensibilisation […]